Les relations de voisinage

La qualité de la vie repose sur le respect de son voisinage et de son environnement.


affiche_incivilite_FINALE_preview

 

Les bruits

Les bruits gênent non seulement la nuit, mais également dans la journée, car les voisins peuvent être souffrants ou astreints à des horaires de travail et de repos particuliers.

Les sources de bruit sont nombreuses.

Faites particulièrement attention à celles qui causent le plus fréquemment des troubles de jouissance :

 
  • radio, télévision, chaîne stéréo utilisées avec un volume sonore excessif
  • travaux d'aménagement faisant appel à des marteaux, perceuses, etc...
  • bruit d'occupation divers : claquements de portes et de talons, battements de fenêtres et volets mal fermés, etc...
  • jeux d'enfants dans les escaliers et les parties communes
  • animaux laissés seuls pendant de longues périodes
Volume sonore

Il peut arriver que l‛on soit dans l'obligation de faire du bruit, par exemple à l'occasion de travaux indispensables.

Dans ce cas, mieux vaut prévenir ses voisins à l'avance. Ils apprécieront d'avoir été informés et sauront que la gêne ne sera que temporaire.

 

Règlement intérieur concernant les chiens d'attaque

Croiser un pit-bull dans la cage d’escalier n’est pas très rassurant... Le règlement intérieur indique qu’il est désormais interdit, sous peine de résiliation du contrat de location, de détenir un chien dit «d’attaque» appartenant à la première catégorie mentionnée à l’article 211/1 du code rural. Si votre voisin possède déjà  ce type d'animal, celui-ci doit avoir fait l’objet d’une déclaration à la mairie et il doit être muselé et tenu en laisse par une personne majeure dans les parties communes de l’immeuble. Cet animal ne doit en aucun cas stationner dans ces mêmes parties communes. En cas de non respect de ces règles de sécurité, votre voisin risque une amende, dont le montant peut lui être exigé directement par l’agent verbalisateur au moment de la constatation de l’infraction.

 

Interdiction de fumer dans les parties communes

Interdiction fumer

Décret n° 2006 - 1386 du 15 novembre 2006 fixant les conditions d'application de l'interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif. Fumer dans les parties communes vous expose à une amende forfaitaire de 68€ ou à des poursuites devant le tribunal de police.

 

Les parties communes

Ascensseurs

Préserver son cadre de vie, c'est d'abord éviter de salir, d'abîmer, et apprendre aux enfants, dès leur plus jeune âge, à respecter de la même façon leur logement et leur environnement (en particulier les cages d'escaliers, ascenseurs, bancs et jeux d'extérieur, arbres et plantations).

 

Mais c’est aussi :

 
  • s'assurer que les animaux familiers ne laissent pas de traces désagréables de leur passage
  • participer au nettoyage des paliers et cages d'escalier, en respectant le tableau d'affichage sur lequel sont indiquées vos dates d'intervention
  • utiliser les locaux prévus pour le rangement des landaus et vélos et ne pas entreposer d'objets en dehors des endroits réservés à cet usage
  • garer correctement sa voiture dans les garages ou sur les parkings et respecter les interdictions de stationnement
  • éviter d'étendre du linge de façon visible de l'extérieur
  • veiller à ne pas trop secouer de tapis, balais ou paillassons et à ne rien jeter par les fenêtres
  • enfin, vivre en bon voisinage, c'est participer à la vie de l'immeuble en prenant régulièrement connaissance des informations apposées sur les panneaux d'affichage ou diffusées sous forme de circulaire



  • Demande de logement
  • Payer en ligne
  • Simulateur CAF